vendredi 21 avril 2017

Lolita Blog Carnival - What would you like to see for the future of lolita fashion?



Here is a new Lolita Blog Carnival entry! This week's topic is: What would you like to see for the future of lolita fashion?

Voici un nouvel article pour le Lolita Blog Carnival ! Le sujet de cette semaines est : Qu'aimeriez-vous voir pour le futur de la mode lolita ?


This is a very interesting topic that can be approached from many perspectives. From a fashion point of view, I’d like lolitas to take it easy on some rules. I mean, rules are meant to be broken (I'm thinking about some rules such as lolitas are supposed to cover their shoulders, hair color should be natural and body modifications should be hidden. Or even that converse shoes shouldn't be worn with lolita... if the outfit follow the general aesthetic, I don't see the problem with that). 

C'est un sujet très intéressant qui peut être abordé sous de nombreux angles. Du point de vue de la mode, j'aimerais que les lolitas soient plus souples sur certaines règles. J'entends par là que les règles sont faites pour être brisées (je pense notamment à celle selon laquelle les lolitas sont censées couvrir leurs épaules, que la couleur des cheveux devrait être naturelle et que les modifications corporelles devraient être cachées. Ou encore du fait que des converses ne devraient pas être portées avec du lolita... si la tenue suit l'esthétique de base, je ne vois pas où est le problème). 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Sam and Lunie are perfect the way they are. The Converse shoes are amazing with Sam's outfit and Lunie's tattoos are a part of her, why hiding them?

 Sam et Lunie sont parfaites telles quelles. Les converses sont géniales avec la tenue de Sam et les tatouages de Lunie font partie d'elle, pourquoi les cacher ?
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

In my opinion, all the fashions have to change at some point to survive, and lolita fashion has already changed a lot. If we're not open to change, if we don't consider any fashion experimentations, I think our fashion will die someday (I assume we all have different point of view on this matter, and that's very normal! I'd be happy to read your opinions in comments though ♥) and that's why for the future, I'd like to see more freedom in our fashion.

De mon point de vue, toutes les modes doivent à un moment donné évoluer pour pouvoir survivre, et la mode lolita a déjà beaucoup changé. Je pense que si nous ne sommes pas ouverts au changement, si nous n'acceptons pas les expériences de styles qui peuvent être faites, notre mode va un jour mourir (et je pense que nous avons tous des points de vues divergents sur ce sujet, ce qui est bien normal ! Je serais ravie de lire vos avis dans les commentaires ♥), et c'est pourquoi à l'avenir, j'aimerais voir plus de liberté dans notre style.

Lolita fashion rules, then (1999) and "now" (2014).

Those pictures come from an entry named "Confusing Lolita rules, guidelines and mean Lolitas' - a guide for the beginner Lolita " that you can find on Mary Hazelbelle blog. I think it's very accurate and interesting. 

Ces photos sont issues d'un article nommé "Confusing Lolita rules, guidelines and mean Lolitas' - a guide for the beginner Lolita " que vous pouvez trouver sur le blog de Mary Hazelbelle. Je pense qu'il est d'actualité est très intéressant (en anglais uniquement, mais vous pouvez le traduire avec le widget google trad situé sur la droite de son blog)


Also, I’d like to see more casual lolita (hence my desire of converse shoes with lolita fashion). At this numeric era, people tend to only share -me the first- their more OTT coords. And, I feel like we are forgetting slowly but surely that lolita fashion is a street fashion. Casual lolita is a substyle that deserves to be pushed on the front of the scene, we shouldn’t forget it. That’s why, even if I deeply admire all OTT coordinates, I think Lea, Duplica and Yumi are girls to follow. For the future, I’d like to see more casual lolitas (well, I may try to share more of my daily outfits!).

De même, j'aimerais voir plus de casual lolita (d'où l'envie de converses avec du lolita). À l'air du numérique, les gens ont tendance -moi la première- à ne partager que leurs tenues les plus OTT. J'ai l'impression que nous oublions doucement mais surement que la mode lolita est une mode de rue. Le casual lolita est un sous style qui mérite d'être poussé sur le devant de la scène, nous ne devrions pas l'oublier. Et c'est pourquoi, même si j'aime profondément l'OTT, je pense que Lea, Duplica et Yumi sont des filles à suivre. Pour le futur, j'aimerais voir plus de casual lolita (du coup, je devrais essayer de poster plus souvent mes tenues du jour) !

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Yumi / and I
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Talking about numeric era, I’ve read a lot of things about the death of Harajuku fashion. With the end of the magazines Fruits, Kera and Gothic lolita bible, I understand everyone is afraid. But, think about it for one second. Who buy CDs, DVDs, books, and others physical supports nowadays? More and more people are listening to music through Spotify or ITunes, they read their books with a kindle and there are chilling on Netflix. Everything is getting dematerialized. So are the magazines. We follow fashion trends on the internet and less and less people are buying physical supports. Thus, their producers stop their diffusion.

En parlant de l'ère numérique, j'ai lu de nombreuses choses sur la mort de la mode Harajuku. Avec la fin des magazines Fruits, Kera et Gothic Lolita Bible, je comprends la peur de tout à chacun. Mais, réfléchissons une seconde. Qui de nos jours continue à acheter des CDs, des DVDs, des livres et autres supports physiques ? De plus en plus de gens écoutent de la musique avec spotify ou Itunes, ils lisent leurs livres sur leurs kindles et aiment se détendre sur Netflix. Tout se dématérialise. Les magazines aussi. Nous suivons les nouvelles tendances sur le net et de moins en moins de monde achètent des supports physiques. Et donc, leurs producteurs stoppent leurs diffusions.


I’ve also read that there are less and less lolita enthusiasts in Japan. We all know that the heart of this fashion is the famous Harajuku district. Unfortunately, tourists have taken this district and are quite disrespectful, taking pictures of the Japanese fashion lovers as if they were some kind of touristy attraction or monuments, forgetting that they (that we) are human beings. Thus, the fashion enthusiasts have moved, they walk down Takeshita Dori less and less, they organize private meetings and they meet on the internet. I don't think that Japanese fashion is dying, it transfers its soul on the social media, and that’s normal. It’s, I think, the essence of the 21st century.

J'ai également lu qu'il y aurait de moins en moins d'amoureux de la mode lolita au Japon. Nous savons tous que le coeur de cette mode se trouve dans le fameux quartier Harajuku. Malheureusement, les touristes ont pris ce quartier d'assaut et sont assez irrespectueux, prenant des photos des amoureux de la mode japonaise comme s'ils étaient une attraction touristique ou un monument, et en oubliant qu'ils sont (que nous sommes) des êtres humains. De ce fait, les amoureux de la mode ont migré, ils se baladent de moins en moins dans Takeshita Dori, ils organisent des réunions privées ou se rencontrent sur le net. Je ne pense pas que la mode Japonaise se meurt, elle transfère son âme sur les réseaux sociaux, c'est normal. C'est, à mon avis, l'essence même du 21éme siècle.

Takeshita Dori by Danny Choo for Culture Japan.

The lolita fashion stays strong. Just, see how many events are organized worldwide and how fast their tickets are sold. See how every lolitas are enthusiastic about those events, and how happy we all are to share our passion together, through the social media and during small meetings or big tea parties. Lolita fashion, as J-fashion, isn’t dying: it’s changing!

La mode lolita est toujours forte. Il n'y a qu'à voir combien d'évènements sont organisés à travers le monde et à quelle vitesse se vendent leurs tickets. Il n'y a qu'à voir combien les lolitas sont enthousiastes à propos de ces évènements, et combien nous sommes heureuses de pouvoir partager notre passion, aussi bien sur les réseaux sociaux que pendant des petits meetings ou grandes tea parties. La mode lolita, de même que la mode japonaise, ne meurt pas : elle change !


That’s why for the future of the fashion, I’d like to see less pessimistic thoughts on the social media, more love, a higher tolerance and more casual outfits, because we are a strong fashion that will last for long.

C'est pourquoi pour le futur de la mode, j'aimerais voir moins de pensées pessimistes sur les réseaux sociaux, plus d'amour, plus de tolérance et plus de tenues casual, parce que nous sommes une mode forte qui durera longtemps. 

I hope you like this week topic. See you soon for a new one!
Be sure to check out this week's Carnival bloggers entries ♥



4 commentaires:

  1. More casual coords yes please, I rarely share my casual coords on instagram or facebook just like you. I think the current mindset of OTT has an impact on this and that's why we share less of these coords I think. Though I do like them a lot! I also love pairing all stars or sneakers with this fashion too in casual coords but use different shoes for photo's, ones that are "more approved" by the community. Thinking about it makes me a bit sad that I change things about my casual coords just to fit into the box of the community instead of expressing myself.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. I also wear my sneackers with lolita fashion all the time. Let's create the #lolixsneackers #eglxsneackers hashtags on IG to start a REVOLUTIOOOOOOOOOOON (because it makes me sad too ;___;) ♥

      Supprimer
  2. Love the hashtags!! Going to use them for sure when I post more casual coords with sneakers ❤️

    RépondreSupprimer

  3. « Les règles sont faites pour êtres brisées. »
Je suis un peu plus rigide que toi pour ça. A mon sens, les règles ne peuvent être brisées que lorsqu’on les as assimilées, sinon, cela ne fait aucun sens. C’est une phrase que ressortent beaucoup les débutantes qui refusent les critiques, et c’est dommage. Que ce soit en art, en artisanat ou ailleurs. Il faut d’abord avoir comprises dans son ensemble avant de pouvoir jouer avec, sinon, on fait n’importe quoi et cela est un manque de respect plutôt que d’un moyen pour sublimer le sujet.

    Mais sinon, je suis d’accord qu’une fois qu’on a une certaine expérience, c’est justement l’exploration pour aller plus loin qui rend une mode intéressante et évolutive.

    Et le plus important dans le lolita, je pense que c’est l’ensemble de la tenue, qu’elle soit jolie, harmonieuse et agréable à l’oeil. J’adore x1000 l’exemple de Sam avec les converses ! Elle est MAGNIFIQUE ! Et ça doit être tellement confortable !
J’avais déjà faite des coords avec des converses, mais j’ai jamais osé les poster en ligne, par peur d’être vue comme une « snowflake ». xD

    De ce fait, j’espère aussi que le Casual lolita soit plus courant et mieux valorisés sur les réseaux sociaux. Comme je t’en avais fait part, je regrette ce côté OTT où ta tenue n’a de likes que si t’en fais une tonne. J’admire l’inventivité et le travail de ces tenues, mais à fond. Seulement, le lolita n’a de sens en temps que mode que s’il est porté en dehors des événements, je trouve. Donc vivement un retour à des tenues portables pour tous les jours aussi ! Ne négligeons pas cela :)
Aussi, trouver une tenue simple, mais quand même jolie est plus difficile que ce qui le paraît à 1er abord, je pense.

    C’est super intéressant l’article que tu as mis pour illustrer l’évolution dans les « règles ». C’est clair qu’aujourd’hui, on aurait une crise cardiaque en voyant le guide de Kera ahah !

    Après, les limites, c’est toujours quelque chose de flou, même en sciences ! Jusqu’à quand peut-on parler de lolita si tels éléments manquent ? Et puis, est-ce que c'est toujours pertinent de rentrer dans une case ? Je pense qu'on a à coeurs les "règles" pour mieux se définir. En effet, en tant que mode alternative, on est déjà peu reconnu par le grand public. Avoir une définition permet d'exister. C'est après que les choses se corsent. Car la vie n'est pas figée, les choses changent. A un moment donné, si le lolita s'éloigne trop de la base, est-ce que ce ne serait pas plus logique de créer un nouveau style dérivé ?

    Pour le Casual, c’est Lola que j’adore sur le groupe français, car elle montre vraiment que le lolita est portable pour la vie de tous les jours. J’espère que les autres filles voudront bien poster plus souvent leurs tenues aussi, et pas seulement quand il y a un événement où on se met sur son 31. Pis oui, poooooste plus souvent, Pom :D

    Je suis très reconnaissante à toi et à plusieurs autres lolitas qui sont allées au Japon et qui nous ont rassurées quant à la « mort » de la mode Harajuku. Finalement, c’est plus une migration dans des quartiers moins touristiques et aussi un changement de comportement vis-à-vis des modes alternatives. C’est devenu quelque chose de plus intime, de moins démonstratif qu’autrefois.
    Excellent article traduit ici : https://www.facebook.com/notes/abiba-champignon/translation-where-have-all-the-lolitas-gone/1081884721933943/

    Le phénomène de la presse écrite qui disparaît est en effet global et général. Il en va de même pour les points de vente physiques qui rament et doivent faire face aux magasins en ligne.

    Tant qu’on continuera à porter le lolita et à participer à des événements, il subsistera :)

    RépondreSupprimer